World Trade Center – 7 Août 1974

Un pied sur la tour, un pied sur le câble. C’est l’instant crucial, celui de la transformation. Il n’a pas encore franchi la frontière qui le sépare du vide, mais il est déjà ailleurs, il devient funambule.

Quelques minutes à peine se sont écoulées depuis que j’ai fini l’arrimage du câble. Les mains meurtries par les efforts ininterrompus de la nuit, mes doigts refusent de m’obéir. J’ai du mal à stabiliser mon appareil photo et ma vue troublée par la fatigue m’empêche de faire le point. Mais l’instant est trop fragile, je dois absolument le saisir. Je fais un réglage approximatif et instinctivement j’appuie sur le déclencheur. A cet instant précis, j’ai toujours le sentiment d’être en communication avec lui.

Lui, en revanche, est déjà ailleurs. Il est en train de passer d’un univers à l’autre.

Le Passage