Chez le pic c’est le mâle qui creuse le nid, la plupart du temps dans un arbre mort. Il le prépare avec soin, évacue les copeaux pour faire place nette et un jour, finalement, une femelle s’approche. Elle inspecte tout d’abord les alentours, puis si l’emplacement lui convient elle examine le nid. S’il est à son goût, le couple se forme. Dans le cas contraire elle s’envole vers d’autres horizons et le mâle reprend sa sérénade.

Lorsqu’enfin une femelle s’est laissée séduire, elle parachève l’aménagement du nid. Tour à tour ils vont s’y relayer, l’un d’eux allant se nourrir pendant que l’autre garde les lieux.